Michel Kokoreff – Recherche en Sociologie

Cesames en Ligne présente: Maître de Conférence à l’Université Paris Descartes
Sociologue

Thèmes de recherche en Sociologie

Sociologie urbaine, sociologie de la déviance, sociologie des jeunes des quartiers populaires

 Émeutes urbaines et engagement politique
 Mutations de la société française : risque, insécurité, incertitude

Mots clés :
Territoires ; Espaces publics ; Cités ; Usages de drogues ; Trafics de drogues ; Expérience urbaine des jeunes ; Marginalisation sociale ;, Violences.

Recherches actuelles

1. Sociologie des drogues : usages, trafics et politiques publiques

Après avoir mené différentes enquêtes de terrain sur les dimensions sociales et territoriales des activités illicites liées à l’usage des drogues dans le contexte des quartiers pauvres et leur traitement par les services de police et de justice, ces recherches se sont prolongées dans trois directions :

• l’étude de populations évoluant dans des mondes qualifiés de « socialement intégrés » ;
• la description et l’analyse des logiques de l’offre constituées par des réseaux de trafics en bandes organisées ;
• le rôle et l’effet des politiques publiques dans la construction des logiques institutionnelles et des représentations et des pratiques sociales des drogues, en considérant l’action publique dans ses différents registres, pénal, sanitaire et social.

2. Transformations des conduites juvéniles dans les quartiers pauvres

Partant de l’hypothèse d’une transformation sociale de la situation des quartiers les plus pauvres situés dans les banlieues populaires dans les Hauts-de-seine, un travail d’approfondissement a été mené sur deux thèmes. D’une part, la compréhension des diverses dimensions de la vie sociale dans les zones urbaines et la dynamique de leurs relations et, d’autre part, les processus indissociables de dépolitisation et de politisation dans ce contexte urbain en y associant l’action collective dans ses dimensions protestataires suite aux émeutes urbaines de novembre 2005.

3. Mutation de la société française : risque, insécurité, incertitude

L’analyse des mutations sociales de la France contemporaine fait apparaître des contradictions sociales (valorisation de l’individu mais fragilisation des supports sociaux) et politiques (demande de protection des individus mais affaiblissement du rôle économique et social de l’Etat) et émerger un nouveau mode de gestion politique de l’incertitude sociale. Celle-ci se manifeste par la généralisation de la contractualisation dans l’action sociale et une responsabilité accrue de l’individu dans les politiques de gestion des risques.

Enseignement

Animation
Séminaire du Césames « Déviance et santé mentale » (2005-2007)

Membre de jurys de thèses

Marwan Mohammed, La place des familles dans la formation des bandes de jeunes, Doctorat de sociologie, Université Versailles Saint Quentin-en Yvelines (28 juin 2007).
Jury : Philippe Robert (directeur), Didier Lapeyronnie, Gérard Mauger, Philippe Milburn.

Mélanie Roustan, Sous l’emprise des objets ? Une anthropologie par la culture matérielle des drogues et dépendances, Doctorat de sociologie, Université Paris 5 (20 septembre 2005).
Jury : Dominique Desjeux (directeur), Jean-Pierre Warnier (Président), Joel Candau et Dominique Pasquier.

Jérôme Boissonade, La dynamique des rassemblements. Les agrégations juvéniles, un espace de confrontation, Doctorat Sociologie Urbanisme Ethnologie, Université Paris X Nanterre (19 décembre 2003).
Jury : Isaac Joseph (directeur), Jean-Samuel Bordreuil (président), Jean-Charles Depaule, Virginie Milliot.

Parcours de recherche

Expertise / Réseau / Collaborations

• Au niveau international
Expert auprès du Centre international de criminologie comparée (CICC, Montréal)
Expert auprès du Secretario de programacion para la prevencion de la droadiccion y la lucha contra el narcotrafico (Sedronar, Buenos Aires) et la Chaire de l’Unesco sur les questions sociales (Buenos Aires) Membre du comité de rédaction de la revue Déviance et société (depuis juin 2004)
Membre, à titre personnel, du GERN – CNRS (depuis juin 2005)
• Au niveau national
Membre du bureau du RTF 9 « Sociologie de l’urbain et des territoires » de l’AFS

Publications

Ouvrages

  • Kokoreff M., Rodriguez J. (2004). La France en mutations. Quant l’incertitude fait société, Paris, Payot, 346 p.
  • Kokoreff M. (2003). La force des quartiers. De la délinquance à l’engagement politique, Paris, Payot-Rivages, 354 p.
  • Duprez D. et Kokoreff M. (2000). Les Mondes de la drogue. Usages et trafics dans les quartiers, Paris, Odile Jacob, 393 p.

Direction d’ouvrages et de numéros spéciaux de revues

  • Kokoreff M., Péraldi M., Weinberger M. (dir.), (2007) Économies criminelles et mondes urbains, Paris, PUF, 213 p. (Sciences sociales et société)
  • Duprez D. & Kokoreff M. (2006) Introduction au n° spécial ‘ Les émeutes urbaines : comparaisons internationales’, Déviance et société, n°4, décembre, 429-430.
  • Kokoreff M. & Kaminski D. (dir.) (2004) Sociologie pénale : système et expérience. [Textes rassemblés et présentés] Pour Claude Faugeron, Ramonville Saint-Agne, Érès, 334 p. (Trajets).
  • Kokoreff M., & Faugeron C. (dir.) (2002). Société avec drogue. Enjeux et limites, Ramonville Saint-Agne, Érès, p. 264

Contribution à ouvrages collectifs

  • Kokoreff M. (2007) “Pauvres quartiers ! Complexité de l’objet et ambivalence des phénomènes”, in J.-Y. Authier, M.-H. Bacqué et F. Gerrin (dir.), Le quartier. Enjeux scientifiques, actions politiques et pratiques sociales, Paris, La Découverte, p. 242-252 (Recherches).
  • Kokoreff M. (2005) “Toxicomanies et trafics de drogues. Diversité des cheminements et effets de génération au sein des milieux populaires en France”, in N. Brunelle et M.-M. Cousineau (dir.), Trajectoires de déviance juvénile, Montréal, Presses de l’Université du Québec, p. 31-70.
  • Kokoreff M. (2005) L’expérience urbaine des jeunes. De la zone aux espaces de centralité, in G. Capron, G. Cortes, H. Guetat (dir.), Liens et lieux de la mobilité. Ces autres territoires, Paris, Belin, p. 205-221.
  • Kokoreff M. (2005) Le régime prohibitionniste et ses limites face aux transformations des pratiques sociales des drogues , in R. Colson (dir.) La prohibition des drogues. Regards croisés sur un interdit juridique, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, p. 77-88.
  • Kokoreff M. (2005). L’expérience urbaine des jeunes. De la zone aux espaces de centralité. In G. Capron, G. Cortes & H. Guetat (Eds.), Liens et lieux de la mobilité, Paris, Belin, p. (Mappemonde).
  • Kokoreff M. (2004) « Trajectoires et expériences pénales des jeunes des quartiers pauvres en France », in J. Poupart (dir.), Au-delà du système pénal : l’intégration sociale et professionnelle des personnes judiciarisées, Sainte-Foy (Québec), Presses de l’Université du Québec, p. 85-100 (Problèmes sociaux et interventions sociales).
  • Kokoreff M. (2004). Identité de carrières et expériences pénales. L’exemple d’usagers-revendeurs d’héroïne dans les quartiers pauvres en France. In J. Poupart (Ed.), Au-delà du système pénal : l’intégration sociale et professionnelle des groupes judiciarisés et maginalisés, Sainte-Foy (Québec), Presses de l’Université du Québec, p. 31-70 (Problèmes sociaux et interventions sociales).
  • Kokoreff M. (2003). « Quoi de neuf ? Rien que du vieux ! » Histoire(s) de quartiers. In M. Boucher & A.Vulbeau (Eds.), Émergences culturelles et jeunesse populaire – Turbulences ou médiations ?, Paris, L’Harmattan, p. 121-136.
  • Kokoreff M. (2002). « Il n’y a pas de société sans drogue » : un processus de normalisation ? in Faugeron C. et Kokoreff M. (dirs.), Société avec drogues : enjeux et limites, Ramonville Saint-Agne, Érès, p. 7-31 (Trajets).
  • Kokoreff M. & Faugeron C. (2002). Drug addiction and drug dealing : from trajectories to careers. The status of this issue in social sciences in France. In S. Brochu & C. d. Agra (Eds.), Drugs and Crime Deviant Pathways, Londres, Ashgate, p. 51-70.
  • Kokoreff M. et Duprez D. (2002). Drogues : consommations et trafics, in Laurent Muchielli, Philippe Robert (Eds), Sécurité et délinquance. État des savoirs, La Découverte, p. 188-196.

Articles dans des revues à comité de lecture

  • Kokoreff M., Steinauer O. et Barron P. (2007), Les émeutes urbaines à l’épreuve des situations locales. Récit d’enquête et dimensions d’analyse, SociologieS : revue scientifique internationale, 18 juillet [En ligne] SociologieS, consulté le 01/02/08.
  • Kokoreff, M. (2006). Sociologie de l’émeute. Les dimensions de l’action sociale, Déviance et société, n°4 (décembre), p. 521-533.
  • Kokoreff, M. (2004). Trafics de drogues et criminalité organisée : une relation complexe, Criminologie, Vol 37, n°2, p. 9-32. [En ligne] http://www.erudit.org/revue/crimino… (ref. 05/02/07).
  • Kokoreff M. (2002). Pratiques urbaines d’un quartier de gares, Espaces et sociétés, n° 108-109, p. 177-194.
  • Kokoreff M. (2000). L’incertitude des politiques pénales. L’exemple du contentieux des stupéfiants, Clés, n°35-36, p. 185-202.
  • Kokoreff M., Duprez D. (2000). Usages et trafics de drogues en milieux populaires, Déviance et société, 2000, Vol 24, n°2.
  • Kokoreff M. (2000). Faire du business dans les quartiers. Éléments sur les tranformations socio-historiques de l’économie des stupéfiants. Le cas du département des Hauts-de-Seine, Déviance et Société, vol. 24, n° 4, p. 403-423.
  • Kokoreff M., Faugeron C. (1999). Les pratiques sociales des drogues. Eléments pour une mise en perspective des recherches en France, Sociétés contemporaines n°36, 5-18.
  • Kokoreff M. (1998). L’économie de la drogue : des modes d’organisation aux espaces de trafic, Les Annales de la recherche urbaine, n° 78, avril, 114-124.
  • Kokoreff M. (1996). Jeunes et espaces urbains – Bilan des recherches en France – 1977-1994, Sociologie et sociétés, vol XXVIII n° 1, 159-177.
  • Kokoreff M. (1996). Comment aborder les dimensions ethniques des usages de drogue ?, Migrants formations n° 107 (décembre), 140-160.

Article dans des revues sans comité de lecture

  • Kokoreff M. (2006). Comprendre le sens des émeutes de l’automne 2005, Regards sur l’actualité, n°319 (mars) p. 15-26.
  • Kokoreff M. (2006). Les émeutiers de l’injustice, Mouvements, n°44 (mars-avril), p. 13-25.
  • Kokoreff M., Rodriguez J. (2005). Une société de l’incertitude, Sciences Humaines hors série, n°50 (septembre-octobre), p. 6-9.
  • Rodriguez J., Kokoreff M. (2005). De l’incertitude au risque : deux lectures des mutations sociales et politiques , Le Banquet, n°22 (septembre), p. 255-268.
  • Kokoreff, M. (2005). La banalisation raciale. A propos du racisme ‘‘anti-blancs’’, Mouvements, n°41 (septembre-octobre), p. 127-135.
  • Kokoreff, M. (2002). Économies souterraines et « mafias » : le discours sécuritaire à l’épreuve des faits. Hommes et libertés, n° 120 (oct.-déc.), p. 50-53.

Rapports

  • Kokoreff M., Barron P., Steinauer O. (2006), Enquête sur les violences urbaines. Comprendre les émeutes de novembre 2005 : l’exemple de Saint-Denis, Rapport final, Paris, Centre d’analyse stratégique, Département Institution et société, novembre, 52 p.
  • Duprez D., Kokoreff M., Weinberger M. (2001). Carrières, territoires et filières pénales. Pour une sociologie comparée des trafics de drogues (Hauts-de-Seine, Nord, Seine-Saint-Denis), Paris, Ifresi-Grass, mai 2001, 361 p. [En ligne] OFDT, consulté le 01/02/08.
  • Kokoreff M. (1999). La construction sociale des représentations de la “toxicomanie“. Enquête sur le district de Lens-Liévin, Clersé-Ifresi, avec la participation de S. Denquin, P. Valdenaire, B. Laffort, F. Challe, mars, 150 p.
  • Kokoreff M., Oblet T., Lefebvre C. (1997). De la défonce à l’économie informelle. Processus pénal, carrières déviantes et actions de prévention liées à l’usage de drogues dans les quartiers réputés “sensibles“, Lille, Ifresi-CNRS.
  • Duprez D., Kokoreff M., Weinberger M., (1996). Le Traitement institutionnel des affaires liées à l’usage de drogues, Lille, Paris, Ifresi-Grass.
  • Duprez D., Kokoreff M., Verbeke A. (1995). Des produits aux carrières : contribution à une sociologie du trafic des stupéfiants, Lille, Clersé ; Ifresi-CNRS.
  • Kokoreff M. et Mignon P. (1994). La production d’un problème social : drogues et conduites d’excès, Paris, IRIS-TS.

Communications avec actes

  • Kokoreff M. (2004) « Les trajectoires recomposées ou le pénal entre mises en scène et zones d’ombre », in D. Kaminski, M. Kokoreff, Sociologie pénale : système et expérience [Textes rassemblés et présentés] Pour Claude Faugeron, Ramonville Saint-Agne, Érès, p. 107-132, (Trajets).
  • Kokoreff M. (1999). La drogue comme travail. Des carrières dans les territoires de la désaffiliation, en collaboration avec D. Duprez, in C. Faugeron (Ed), Les drogues en France : usages, marchés, politiques. Actes d’un Colloque organisé pour la quatrième année d’activité du Groupement de recherche du CNRS Psychotropes, politique, société, Genève, Georg Éditeur, p. 137-150.
  • Kokoreff M. (1998). Mobilités et polarisations des jeunes dans la ville, in N. Haumont (dir.), L’urbain dans tous ses états. Faire, vivre et dire la ville, Paris, L’Harmattan (Habitat et Sociétés).

Participation à des colloques internationaux (sans actes)

  • Violencias, culturas instittutionales y sociabilidad, du 8 au 10 novembre 2006, Université de Buenos Aires. Relire les Barjos quanrante ans après : les métamorphoses du mythe des bandes de jeunes », Les bandes de jeunes, des blousons noirs à nos jours, Laurent Mucchielli et Marwan Mohamed, Cesdip/, 8 juin 2006.
  • « Poor neighborhoods : their singularity and hence the theoretical difficulty of their study », Cities as social Fabric : fragmentation and integration, International Sociological Association – Resaerch Committee 21, 30 juin-2 juillet 2005, Science Po Paris.

Participation à des colloques et conférences (sans actes)

  • « Jeunes et institutions dans les quartiers pauvres : de la tension au mépris », Colloque de l’Association française de sociologie, cession semi-plénière, Bordeaux, 5-8 septembre 2006.
  • « Relégation urbaine et politique : comment dit-on l’injustice ? », Anthropologie des déplacements et nouvelles logiques urbaines, avec Michel Agier, Jacques Rancière et Loic Wacquant, Paris, EHESS, 7 juin 2006.
  • « Politiques de l’émeute », Table ronde publique, Centre d’Etudes Africaines, jeudi 9 mars 2006, EHESS, Paris.
  • « Du fléau social au risque : questions sur un nouveau paradigme », 1ères Assises nationales de la Fédération Française d’Addictologie, Paris, 29 et 30 septembre 2005.
  • « Le sociologue et ses informateurs, entre personnalisation et invisibilisation », Travailler sur la déviance. Problèmes méthodologiques et déontologiques des recherches en sciences sociales, Réseau Thématique 3 de l’Association Française de Sociologie, les 20-21 juin 2005.
  • « Le modèle prohibitionniste et ses limites dans la définition d’une politique des drogues en France », La prohibition des substances psychoactives, colloque organisé par la Faculté de droit et des sciences politiques de Nantes, 10 avril 2003.

Autres publications (comptes rendus, préface)

  • Younes Amrani et Stéphane Beaud, « Pays de malheur ! » Un jeune des banlieues écrit à un sociologue, Paris, La Découverte, 2004, in Esprit, février 2005, p. 219-223.
  • Olivier Masclet, La Gauche et les cités. Enquête sur un rendez-vous manqué, Paris, La Dispute, 2003, Revue Française de sociologie, 2004, Vol 45-4, p. 761-764.
  • Préface au livre de Jean Monod, Les Barjots. Essai d’ethnologie sur les bandes de jeunes (1968), Paris, Hachette Pluriel, novembre 2006, p. 5-25.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go Top