Présentation du Cesames

Centre de recherche Psychotropes, Santé mentale, Société CNRS (UMR 8136), Inserm (U 611), Université Paris Descartes

Le CESAMES poursuit un travail amorcé en 1990 au sein de l’Association Descartes puis d’un GDR du département SHS du CNRS (G 1106 « Psychotropes, Politique, Société ») depuis 1994. Ce GDR arrivant à sa huitième année en décembre 2001 (date de la fin de son mandat), ses activités ont alors fusionné avec celles du CESAMES). Les chercheurs ont souhaité faire fructifier les acquis de ce travail dans un cadre plus structuré et plus dynamisant pour la recherche en sciences sociales.
D’abord Formation de Recherche en émergence (FRE 2321), le Cesames est devenu unité associée Université Paris 5 (Paris Descartes) et CNRS (UMR 8136) au mois de mai 2002. Puis il s’est engagé dans un processus de triple appartenance pour devenir, au 1er janvier 2004, une unité également associée à l’Inserm (Unité 611).
Notre programme part de l’hypothèse générale que de nombreuses maladies et problèmes de société se présentent depuis peu en termes de « souffrance psychique » et se voient proposer des solutions en termes de « santé mentale ». On peut y voir deux changements interdépendants :
1. dans la définition médicale, psychologique et sociale du « pathologique » ;
2. dans les normes de conduite en société, normes qui mettent partout en relief la dimension mentale.Pour prendre la mesure de ces multiples évolutions, notre programme se divise en trois axes :
  • 1) Pathologies, pratiques, systèmes de prise en charge ;
  • 2) Conduites à risque, addictions, politiques publiques ;
  • 3) Savoirs, catégories, normes.
Les chercheurs travaillent sur des problèmes comme l’autisme, les urgences psychiatriques, les consommations de drogues, les usages d’antidépresseurs et d’anxiolytiques, la dépression, le dopage, mais aussi sur l’histoire et la sociologie des neurosciences, de la psychologie, de la psychiatrie et de la psychanalyse. Les chercheurs du Cesames relèvent de la sociologie, de l’anthropologie, de l’histoire, de la philosophie des sciences, de la démographie et du droit. Certains possèdent une deuxième compétence : en psychologie, en psychiatrie, en neurobiologie.

 

————–
Research Center on Psychotrops, Mental Health, Society
CNRS (UMR 8136), Inserm (U 611), Paris Descartes University

Our research unit studies all aspects of these two fields : social uses, markets, public policies, institutions (medical, psychiatric, psychotherapeutic, legal or social).

CESAMES grew out of a project initiated in 1990, first under the auspices of the Association Descartes, and then as a Research Network (« Psychotropes, Politique, Société », G 1106) in the Human and Social Sciences Department of the CNRS. As the research network was reaching its eighth year in December 2001 (it was under the auspices of another research center, the CETSAH, until then), its founders and members wished to give it a new impulse. In May 2002, the resulting research unit, CESAMES (UMR 8136) was founded, as a joint research unit of the CNRS and the University of Paris 5 (René Descartes). Since January 2004, CESAMES is also belonging to the INSERM (U 611).

It concerns two inter-related themes :

  • 1. Psychotropic substances (illicit drugs, medication, alcohol and other psychoactive substances) ;
  • 2. Psychopathology (including the addictions), the disciplines that address these conditions and illnesses (psychology, psychoanalysis, psychiatry, neurosciences), mental health more generally, and ethnopsychiatry.
Go Top