La Recherche en Psychologie – Publications 2006-2007

Ouvrages et directions d’ouvrages

 2007

  • Beck F., Guilbert P., Gautier A. (dir.) ’Baromètre santé 2005, Attitudes et comportements de santé, Saint-Denis, INPES, 2007, 608 p.
  • Muscat R., Bjarnasson T., Peretti-Watel P., Beck F. Les facteurs de risque dans l’usage de drogues par les adolescents : résultats des enquêtes scolaires et utilisation par les politiques, Strasbourg, Conseil de l’Europe, 2007, 147p.
  • Peretti-Watel P., Beck F.

Le Recherche en Psychologie – Publications 2002 – 2003

Ouvrages et directions d’ouvrages

 2003

  • Beck F., & Legleye S., Fêtes sous influences. Psychotropes, Revue internationale des toxicomanies, 2003, vol.9, n°3-4.
  • Castel P.-H., La métamorphose impensable. Essai sur le transsexualisme et l’identité personnelle, Paris, Gallimard, 2003, p.
  • Cesoni M. L. & Kaminski, D., Les drogues au travail [N° monographique] Déviance et Société, , 2003, vol. 27, n°3.
  • Joubert M., Villes, violence et santé mentale, Ramonville Saint-Agne, Éditions Érès, 2003, p.

Présentation du Cesames

Centre de recherche Psychotropes, Santé mentale, Société CNRS (UMR 8136), Inserm (U 611), Université Paris Descartes

Le CESAMES poursuit un travail amorcé en 1990 au sein de l’Association Descartes puis d’un GDR du département SHS du CNRS (G 1106 “Psychotropes, Politique, Société”) depuis 1994. Ce GDR arrivant à sa huitième année en décembre 2001 (date de la fin de son mandat), ses activités ont alors fusionné avec celles du CESAMES).

Instituts et organismes

- Affective Sciences Swiss National Center of Competence in Research
“Understanding how emotions affect the way individuals and societes behave.”
Cette institution rassemble des chercheurs issus des différentes disciplines du domaine des sciences humaines humaines et sociales pour étudier le rôle des émotions dans la vie sociale et comprendre comment ces émotions affectent les comportements et les prises de décisions des individus et plus globalement de la société.…

La subjectivité

La subjectivité comme objet sociologique et anthropologique

Alain Ehrenberg, CNRS
SEMINAIRE INTERROMPU POUR L’ANNEE 2006-2007
L’intrication des questions psychologiques et des questions sociales, qui est devenue un trait caractéristique de nos modes de vie, s’est élaborée à travers une étiquette : la santé mentale. Avec cette notion, les troubles de la subjectivité sont devenus une préoccupation sociale majeure. Le séminaire a pour hypothèse que la santé mentale n’est pas seulement un nouveau problème social ou de santé publique, elle est aussi une grille de lecture transversale des nouveaux dilemmes des sociétés démocratiques.
Go Top